beaujolais nouveau sortie 2021

He’s back !

Chaque année, le troisième jeudi de novembre, le monde entier a les yeux rivés sur le Beaujolais (sans toujours savoir où est-ce que ça se trouve, évidemment).

On ne va pas se mentir… le Beaujolais Nouveau, c’est un peu comme Kim Kardashian ou Joey Star, niveau réputation, on a fait mieux.

Heureusement, une génération de nouveaux vignerons très talentueux fait revivre cette splendide région et son Beaujolais Nouveau.

Chez Le Savour, on a un petit faible pour tous ces vignerons et vigneronnes. Alors on a décidé de vous glisser quelques infos sur le Beaujolais Nouveau, histoire d’encore mieux l’apprécier (et de briller en soirée).

1. Un vin artisanal fruité et léger

On ne vous apprend rien : pour une même appellation, entre les sols, la météo, le mode de culture... le vin diffère d’un producteur à l’autre.

Par contre, on peut quand même retenir que c’est un vin frais, léger, voire acidulé. Pour certains, il a d’ailleurs un goût de banane... Si vous prenez le temps de le déguster, vous pourrez même sentir de toutes petites bulles en bouche.

Et puis, c’est qu’il fait son petit effet au-delà de nos frontières l’ami : au Japon ou en Corée du Sud, il en est même un produit de luxe. Mais ne vous y trompez pas, il est pourtant toujours bien issu d’une fabrication artisanale.

2. Il s’appelle Nouveau, mais il ne date pas d’hier !

Sa commercialisation remonte à 1951 !

Pour la petite histoire, la réglementation imposait (et c’est toujours le cas) une mise en vente des nouveaux millésimes le 15 décembre. Sauf que, les producteurs du Beaujolais se retrouvant face à une récolte abondante et qui plus est qualitative, la France s’est dit « Ne gâchons pas ! ». Et paf ! Une dérogation. Pas belle la vie ?

Et pourquoi dit-on Beaujolais Nouveau ? Parce qu’on appelle ces vins commercialisés en avance : Vin nouveau ou Vin primeur. Ce n’est d’ailleurs pas le seul. C’est juste le plus connu.

3. Beaujolais, Beaujolais Nouveau, Beaujolais-Villages Nouveau : quelle différence ?

Le Beaujolais, c’est une région. Dans cette région, on a des appellations telles que Fleurie, Julienas, Morgon, Saint-Amour... et les appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. Oui, il y a bien l’appellation Beaujolais dans la région du Beaujolais (#levincestcomplique).

Le Beaujolais Nouveau est tout simplement le vin primeur produit dans les appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages (qui est donc officiellement le Beaujolais-Villages Nouveau).

4. Il se conserve 6 à 8 mois...

Une fois la vinification faite, le Beaujolais Nouveau est tout de suite mis en bouteille. Du coup, il n’a pas vraiment le temps de vieillir, ni se stabiliser, ni se structurer. Alors on ne l’oublie pas dans la cave et on le consomme jeune, dans les 6 mois.

Vous pouvez le boire à l’automne comme en hiver, voire pousser jusqu’au printemps.

5. Il inspire beaucoup sur Twitter

Ce n’est pas parce qu’on parle de vin que l’on doit toujours être sérieux. Et ça, chez Le Savour on est bien d’accord. Chaque année, le Beaujolais Nouveau débarque aussi sur Twitter… avec son lot de vannes plus ou moins bonnes (à prendre au second degré). Chez Le Savour on adore, alors on partage quelques pépites.

Save the date du Beaujolais nouveau : le jeudi 18 novembre 2021 à minuit !

Image à la une : © MEDITERRANEAN sur Istock