quel vin avec quel plat

Les plats de fromage fondus arrivent en force : tartiflettes, raclettes... sans oublier, les fruits de mer et les plats en sauce... On en salive déjà !

Vous avez goûté le vin et le plat. Verdict : ils sont délicieux ! Ensemble par contre, c’est une autre histoire... ça ne marche pas, le mariage est raté. Rien de bien grave bien sûr, mais chez Le Savour on a décidé de vous soumettre nos plus fines associations... sans vous ruiner.

Les accords géographiques : Simple. Basique.

Ça, c’est le technique la plus simple. Elle pourrait même vous faire passer pour un fin connaisseur, sans rien y connaitre.

Cette technique consiste donc à associer un vin et un plat d’une même région : un bœuf bourguignon et un vin de Bourgogne, une raclette et un vin de Savoie ou encore un cassoulet accompagné d’un vin du Sud-Ouest.

On reste donc sur des caractéristiques similaires. Efficace pour les plus pressés. Pour une fois, on peut dire #levincestsimple !

Les accords mets et vins : une aventure !

Si les règles existent... c'est bien pour être transgressées non ? Nous on adore ça laisser aller notre intuition. Mais si on peut vous donner quelques clés, c’est encore mieux.

Une texture, une saveur, une couleur ou un arôme tout est permis tant que vous trouvez un lien (une harmonie oui !) entre votre plat et votre verre de vin.

N’oubliez pas que le bon vin, c’est le vin qui va bien avec vos goûts.

On boit quoi avec du poisson ?

« Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés » nous aussi on y a pensé ! À ce genre de tablée, vin blanc et rosé sont nos amis ! Seul point d’attention (et pas des moindres) : le jus, la cuisson, l’assaisonnement et la présence d’iodes.

Avec des coquillages et crustacés ou un poisson fumé, on pense au Muscadet quand on envisage un blanc léger et frais, voire un rosé gastronomique pour les poissons crus (sushis, carpaccios, tartares) ou les poissons grillés et frits (vive la plancha et le barbecue !). Un vin rouge léger s’accorde quant à lui idéalement avec les poissons gras tels que le saumon ou la truite.

Enfin, pour les poissons en sauce du type beurre-blanc, on adore y associer un vin de Bourgogne.

On boit quoi avec de la viande ?

Viande et vin, c’est la base. Si la règle de la couleur fonctionne et peut vous éviter de vous y perdre : une viande rouge avec un vin rouge et une viande blanche avec un vin blanc ; on se doit d’ajouter quelques nuances.

Le type de cuisson peut vous orienter dans un sens ou un autre. Avec une viande grillée, on achète un vin rouge tannique et corsé alors qu’avec un plat en sauce, on préfère un vin gras et puissant. Pour les viandes crues, un vin rouge jeune et frais fait largement l’affaire.

On a parfois aussi tendance à négliger les légumes qui accompagnent nos viandes et poissons. Pourtant, il se peut que certains soient l’élément de caractère et de force dans votre assiette (une poêlée de champignons peut faire la différence et on ne parle pas seulement aux végétariens).

En cas de doute, on vous le redit : le vin rouge avec la viande rouge et le vin blanc avec la viande blanche reste une valeur sûre.

Image à la une : © zeljkosantrac sur Istock