Domaine Lemenicier - Cornas 2019

58518

On met combien ?
32,00 €
En stock
Chronopost 24h dès 4.90 €
Rhône
Région Rhône
Cornas AOC
Appellation Cornas AOC
2019
Millésime 2019
Syrah
Cépage(s) Syrah
Domaine Lemenicier
Producteur Domaine Lemenicier
Domaine Lemenicier - Cornas
Rhône Cornas AOC 2019 search
  • Domaine Lemenicier - Cornas
Rhône Cornas AOC 2019
L’esprit du vin

La Patte de Cornas 

Gourmandise, fraîcheur, équilibre et longueur... Un vin qui a tout ce qu'il faut pour devenir grand, très grand ! 

Puissant et charnu
Grand vin cherche grand plat pour l'accord parfait... On vous conseille des plats en sauce pour éveiller son caractère !
On mange quoi avec ça ?
Une belle bouteille qui atteindra son apogée de garde au bout d'une dizaine d'année.
On le boit quand ?

On déguste quoi ?

C'est quoi ce vin ?
  • Couleur
    Rouge
  • Région
    Rhône
  • Appellation
    Cornas AOC
  • Cépage(s)
    Syrah
  • Millésime
    2019
  • Contenance
    75 cl
  • Degré d'alcool
    14°
Bla-bla du vin et charabia
  • Robe
    Pourpre aux reflets violine
  • Nez
    Notes de nature fleurie bâton de réglisse violette et cerise
  • Bouche
    Beaucoup de générosité des tanins fondus avec une belle fraîcheur

C'est qui le producteur ?

Jacques Lemenicier
Domaine Lemenicier

Jacques Lemenicier commence à travailler dans les vignes de Cornas à l'âge de 17 ans. Dans les années 1980 il prend en charge son premier hectare de vigne. De millésime en millésime, il en acquiert 7 hectares et se fait un nom dans les Côtes du Rhône avec sa production de Cornas.

On mange quoi avec ça ?

Paroles de chefs toqués et pas forcément étoilés

GIGOT DE 7 HEURES

Surprenant par son fondant, ce plat est aussi appelé gigot à la cuillère. Ça parle de soi-même…

Goulash hongrois

Déjà, il y a ce nom qui claque : goulash hongrois… Et puis, il y a ce mélange de saveurs qui évoque l’Europe de l’Est, ses hivers froids, ses tavernes chaleureuses.

FILET DE BŒUF EN CROÛTE ​

Un plat très chic, parfois appelé bœuf Wellington. Mais comme Wellington a battu Napoléon à Waterloo, on peut préférer l'appellation à la française…

On découvre quoi ?